X

Veuillez sélectionnez la ou les infolettres
auxquels vous désirez vous inscrire :


Le Bas-Saint-Laurent dans vos Institutions Le Fureteur-Complice

Nouvelles


Elsie – Dans ses propres mots, une nouvelle exposition virtuelle des Jardins de Métis – EMBARGO JUSQU’AU 8 MARS

Elsie – Dans ses propres mots, une nouvelle exposition virtuelle des Jardins de Métis

La nouvelle exposition virtuelle sur Elsie Reford, Elsie – Dans ses propres mots, est lancée en ce 8 mars 2018, à l’occasion de la Journée internationale des femmes.Reconnue comme l’une des femmes influentes de Montréal, cette exposition virtuelle illustre, entre autres, sa détermination pour faire entendre sa propre voix et celles des autres femmes dans le paysage politique de Montréal, il y a plus de cent ans. Dans une série de huit vidéos thématiques, les mots et les pensées d’Elsie Reford prennent vie grâce à l’interaction imaginative de la voix, du texte, de la photographie et de documents d’archives.Grand-Métis, le 5 mars 2018. À l’occasion de la Journée internationale des femmes, Les Amis des Jardins de Métis sont fiers de présenter l’exposition virtuelle Elsie – Dans ses propres mots. Réalisée dans le cadre du Plan culturel numérique du Québec, les huit vidéos de l’exposition, présentées en ligne depuis peu à l’adresse www.elsiereford.ca, seront diffusées au fil des prochaines semaines sur le site Internet de La Fabrique culturelle de Télé-Québec.

 

Elsie – Dans ses propres mots, aussi disponible en version anglaise, Elsie – In Her Own Words, présente la vie et l’époque d’Elsie Reford, en jumelant à ses écrits, narrés par une comédienne, des documents parfois inédits des archives des Amis des Jardins de Métis et d’autres fonds privés et publics, comme ceux de Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ), Bibliothèque et Archives Canada (BAC) ou du Musée McCord de Montréal.

 

Alexander Reford, arrière-petit-fils d’Elsie Reford et actuel directeur des Jardins de Métis, est l’un des artisans de ce projet réalisé par la firme Umanium de Montréal. « Elsie Reford est une femme remarquable, surtout connue aujourd’hui pour ses magnifiques jardins. Bien que ceux-ci aient été une de ses grandes passions, elle s’est intéressée à beaucoup d’autres choses au cours de sa vie. L’exposition permet de présenter ses intérêts pour la politique, la philanthropie, sa famille et son goût de l’aventure. Puisqu’elle a détruit la majeure partie de sa correspondance, ce qui nous en reste aujourd’hui est un précieux héritage, que nous sommes très heureux de partager avec le public. »

 

Un parcours de vie engagé

 

Née en 1872 à Perth en Ontario, Elsie Reford s’est impliquée activement dans diverses causes sociales et politiques, de 1904 jusqu’à la fin des années 1940. Elle est l’une des cofondatrices du Cercle canadien des femmes de Montréal, le Women’s Canadian Club, qui existe encore aujourd’hui. Elle fut, entre autres, présidente du Montreal Maternity Hospital et du Victorian Order of Nurses. Durant la Première Guerre mondiale, elle fut active des deux côtés de l’Atlantique et prononça des discours au Québec et en Ontario pour décrire les conditions de vie en Angleterre, en appelant les Canadiens à accroître leur participation à l’effort de guerre.

 

Elle a entretenu des échanges épistolaires avec plusieurs personnalités politiques importantes de son époque. Des extraits de lettres à lord Grey, gouverneur général du Canada de 1904 à 1911, ou à sir Wilfrid Laurier, premier ministre du Canada de 1896 à 1911, sont partagés pour la première fois dans l’exposition. Aux côtés de son mari, Robert W. Reford, elle fut une créatrice enthousiaste, supervisant de près la construction de sa maison de la rue Drummond à Montréal et l’agrandissement de la villa Estevan, aux Jardins de Métis.

 

À travers huit thématiques basées exclusivement sur ses écrits – femme de son temps, femme d’action, femme politique, femme d’affaires, femme amante de la nature, femme voyageuse, femme horticultrice et femme de famille – l’exposition virtuelle fait découvrir, dans autant de vidéos, une femme hors norme et inspirante. Des topos de l’historienne Karine Hébert viennent mettre en contexte quelques enjeux ou événements importants de l’époque, comme le rôle des femmes dans la sphère publique, la conscription, le traité de réciprocité ou le tricentenaire de la Ville de Québec. Son côté plus privé et personnel nous est révélé par ses voyages en Europe, ses escapades en Gaspésie, sur le Mont-Royal ou sur la rivière Mitis, ses expérimentations horticoles et sa vie familiale.

 

Crédits

L’exposition virtuelle, rendue possible grâce à une subvention de la Société des musées québécois, dans le cadre de la mise en oeuvre du Plan culturel numérique du Québec, est le fruit du travail d’une équipe pluridisciplinaire. Direction de projet : LES AMIS DES JARDINS DE MÉTIS; direction éditoriale : Alexander Reford; chargé de projet : Sylvain Legris; archives : Marjelaine Sylvestre.

Conception et réalisation : UMANIUM; direction artistique : Pierre Fauteux; réalisation : Sophia Borovchyk; assistance à la réalisation : Alexa Catalan; montage vidéo : Vincent Myette; conception sonore : Tristan Capacchione; narration : Anik Matern.

Collaboration spéciale à la recherche et rédaction des textes : Karine Hébert; assistance à la recherche : Jessie Morin; traduction : Valérie Michaud.

 

À propos d’Umanium

 

La firme montréalaise Umanium se spécialise dans la mise en valeur des patrimoines. « Le noyau d’Umanium est formé des protons positifs et sympathiques. Liés entre eux par leur créativité et leur passion, ces protons sont issus des milieux de l’anthropologie, de l’architecture, de la muséologie et du design visuel. Pour chaque projet, une foule d’électrons de talent gravitent autour du noyau d’Umanium. Illustrateurs, rédacteurs, graphistes, concepteurs sonores, programmeurs… Autant d’artistes dynamiques indispensables à la création de concepts et de réalisations-chocs. » Depuis la conception jusqu’à la production, une foule de produits et services sont offerts sous une formule clés en main : design d’expositions temporaires et permanentes, concepts d’interprétation et devis, expositions virtuelles, spectacles multimédias, sentiers d’interprétation, documentaires, baladodiffusions. L’une de leurs plus récentes réalisations est présentée au chalet du Mont-Royal, Sur la trace des découvreurs, la fabuleuse histoire de Montréal. www.umanium.com.

 

 

À propos des Jardins de Métis

 

Lieu historique national du Canada et site patrimonial du Québec, les Jardins de Métis figurent parmi les plus beaux jardins d’Amérique du Nord. Ils ont été créés par Elsie Reford, entre les années 1926 et 1958. Ouverts au public depuis 1962, ils sont devenus un arrêt presque obligatoire pour tous ceux qui parcourent la Gaspésie et le Bas-Saint-Laurent. À la visite des jardins historiques et de la villa Estevan s’ajoute une programmation culturelle diversifiée en arts visuels, musique, littérature et environnement. S’y déroulent également le Festival international de jardins, avec la présentation de plus de vingt-cinq installations contemporaines souvent ludiques et interactives, et La Grande Table, festival portant sur l’identité culinaire québécoise inspirée par notre patrimoine.

En 2018, Elsie Reford sera au cœur des projets créatifs des Jardins de Métis. Une nouvelle exposition permanente sera inaugurée en juin à la villa Estevan, Elsie vue par… et l’exposition photographique de Catherine Arsenault, La fabuleuse trajectoire de Madame Elsie, sera déployée à l’entrée des jardins et à la villa. En parallèle, l’auteure Hélène Jasmin proposera un agenda inspiré de cette même grande dame, Les saisons d’Elsie – Le livre des jours.

Les Jardins de Métis seront ouverts tous les jours, du samedi 2 juin au dimanche 7 octobre 2018. Rappelons qu’en tout temps, l’entrée est gratuite pour les enfants de 13 ans et moins. Visitez le www.jardinsdemetis.com pour en connaître davantage.

- 30 -

Source :
Sylvain Legris
Jardins de Métis

Pour une entrevue avec Alexander Reford ou Karine Hébert, veuillez communiquer avec Mélanie Gauthier, au 418 775-2222, poste 228 – melanie.gauthier@jardinsdemetis.com